Bouge pas, je t’explique

Pour faire simple, il y a deux grands profils de migrants.
migr8Le premier, essentiellement des maghrébins et subsahariens sont des jeunes gens, de sexe masculin compris entre 20 et 35 ans. Ils prennent contact avec un passeur du bled. Pour l’argent de 1000 à 10 000€, il se débrouillent à en trouver par la famille et les amis. L’organisation et plutôt anarchique, les passeurs ne se soucient pas du sort des migrants du moment qu’ils ont été payé… L’organisation s’arrête à l’instant où les clients sont au large dans la barque, ou dans l’eau…

migr1Puis il y a le migrant business. On parle de centaines de millions d’euros.
Ce sont des Syriens, Afghans et autres proche et moyen-orientaux. Souvent en famille. Déterminés, ils savent parfaitement quoi faire.

migr4Le principe est le suivant. Ils sont approché par un “préteur”. Celui-ci sur propose un deal. Le préteur leur fournis l’argent nécessaire et leur présente un intermédiaire qui leur délivre le “Kit du migrant” pour une garantie d’arriver à bon port, contenant la liste des contacts, le parcours, un téléphone, des titres de transports. Les colonnes de migrants sont parfaitement organisées. Ils sont bien nourris, bien protégés et aidés même par les états des pays d’accueil. Ils doivent arriver en parfaite santé et profiter de tous les avantages disponibles dans les pays cible pour pouvoir rembourser rapidement (généralement moins d’un an) au moins deux fois la somme initialement prêtée…

migr2Faites le calcul et accrochez-vous !
Si on part sur l’hypothèse d’un prêt de 8 000€ par personne (un peu moins pour une famille), le montant à rembourser serait de 16 000€… Multiplié par des centaines de milliers de migrants, c’est le jackpot !

Exemple : 200 000 migrants (chiffre bas pour l’Europe) x 10 000 € remboursement (moyenne basse) =
2 000 000 000,00€ (Deux milliards d’euros)

Qui sont ces prêteurs ?
migr3Ils ont suffisamment d’influence pour faire bouger dans le bon sens les gouvernements Européens.
On est loin des petits passeurs bricoleurs Libyens, pêcheur reconvertis le temps de couler leurs rafiots. Surtout qu’ils gèrent le passage, et ensuite les divers services nécessaires une fois sur place (ex. faux papiers tels que permis de conduire, fiches de paies, certificats, diplômes, aide au regroupement familial)… Services payants évidemment !

migr5Ces migrants que l’on appelle pudiquement réfugiés, vont devoir se mettre rapidement au travail pour rembourser. Mais rembourser plus de 10 000 € en un an en étant smicard pour la plus part, ce ne sera pas possible. Donc se sont des individus corvéables à merci.
Trafic d’êtres humains, ceux-ci deviendront des esclaves.

migr7Voilà un danger de plus, (les intérêts de retards seront lourds)… Certains seront prêt à tout pour rembourser, même à tuer, afin de sauver leur vie ou celle de leur famille. Ça va saigner.

Je vous laisse imaginer l’avenir…

P.S. Des intérêts de la dette plus importants que la somme initialement prêtée, ça ne vous rappelle rien ???
P.S.2 Auprès du petit peuple cochon payeur, ça risque de chauffer…   migr6

This entry was posted in Politique/Eco/Finance, Société/Culture. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.