Migration colonisatrice

Le respect et la justice, vous connaissez ? Et bien visiblement ce n’est pas le cas de tout le monde…

immi4Il est pourtant évident que tout étranger doit s’adapter à son pays de destination, aux coutumes, aux traditions, au mode de vie, puisque c’est là qu’ils ont choisi de vivre. Ils devraient vouloir s’intégrer et apprendre à bien vivre avec les autochtones, c’est aux migrants de modifier leur mode de vie, et non aux résidents qui les ont généreusement accueillis dans leur espace vital. La question ne devraient pas se poser. D’ailleurs, elle ne se pose qu’en Europe.

immi2Globalement les occidentaux ne sont ni xénophobes ni racistes, ils ont acceptés de nombreuses migrations avant la vague musulmane, alors que l’inverse n’est pas vrai : les musulmans n’acceptent que difficilement les mécréants sur leur sol. Il ne faut pas se tromper, s’il y a un nouveau racisme qui s’est développé en Europe et en France, c’est un racisme issu des immigrés envers les autochtones. Les roumis, kafirs, gaouris, tout ces noms illustrant parfaitement le sujet. Parallèlement ce n’est pas une coïncidence si un racisme anti-juif, improprement qualifié d’antisémitisme, soit de plus en plus présent, ainsi que l’apparition de nouvelles formes de violences et d’incivilités.

immi3Tous les peuples possédants une histoire ne sont pas prêts à renoncer à leur identité, à leur culture, à part une minorité d’internationalistes paumés qui ne respectent rien pas même leur personne.
Concernant la France terre d’accueil, ce n’est pas la gauche bobo qui accueille les étrangers, mais bien le peuple Français dans son ensemble. Les institutions doivent refuser toute concession à l’islam et sa charia, culture d’un autre temps.

immi1Aux musulmans que la laïcité dérange et qui ne se sentent pas bien en France, il existe cinquante-sept magnifiques pays musulmans dans le monde, la plupart peu occupés et prêts à les recevoir les bras ouverts dans le respect du halal et de la charia. Si vous avez quitté vos pays respectifs pour la France et non pour d’autres pays musulmans, c’est que vous avez considéré que la vie est meilleure en ici qu’ailleurs, alors pourquoi vouloir la changer pour des mœurs rétrogrades, pourquoi vouloir importer ce que vous avez fui ??

colon1Serait-ce le syndrome de l’ex-colonisé libéré, qui, ayant côtoyé voire gouté au confort matériel apporté par le colonisateur, confort regretté ayant disparu dans la violence sauvage de la décolonisation dévastatrice, retourne tel des insectes suicidaires appâtés par la lumière, attirés par la source de ce bonheur entrevu mais lamentablement perdu dans un combat inconsidéré pour une liberté utopique finalement trop chèrement payée. Mauvais calcul du vivre libre dans la misère ou assujetti dans la prospérité,
l’homme est un ventre avant d’être un cerveau, il opte toujours pour l’esclavage de la gamelle.

This entry was posted in Société/Culture. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.