Histoires d’eaux

LacStLauTout commence en 1191, la Romanche est bloquée par un glissement de terrain au niveau des gorges de l’Infernet à Livet-et-Gavet. Ce barrage naturel crée le lac Saint-Laurent.
En 1219, une tempête provoque la rupture du barrage, s’en suit l’inondation de Grenoble.

ruinesSechPuis arriva le grand Haroun Tazieff ingénieur des mines, agronome, géologue et volcanologue à temps perdu (l’idole de ma jeunesse) promu expert en risques majeurs et autres catastrophes naturelles potentielles, qui voyant l’état du cône de déjections des “Ruines de Séchilienne” dans la vallée de la Romanche, prédit un effondrement monstrueux de plusieurs millions de m3 de caillasses (Je mets ce scénario débile sous le coup d’un début de sénilité).

dev91Sur ce après une dizaine d’années d’études, de simulations et de la pose de lasers de surveillance engloutissant quelques millions de francs et d’euros, la région a mis en branle la réalisation d’une super déviation en surélévation en face de la face branlante, qui est aussi une face branlante d’ailleurs. (Ils n’ont pas finis de s’en apercevoir les bougres…)

On attends toujours la chute et aussi la fin des travaux… (alors que moi je prédis plutôt la chute de la déviation)

IntTunEnsuite c’est le tour de l’effondrement du bon vieux tunnel du Chambon sur la RN91 ou RD1091 coupant tout accès vers la Grave, la Meije, l’Italie… Les solutions ont du mal à venir, après avoir multiplié le temporaire comme la navette en bateau ils ont fini par interdire toute navigation car il n’y a pas que le tunnel qui branle mais toute la paroi dont les centaines de de m3 de roche ne sont toujours pas évaluées quantitativement (entre 100 000 et 1 million de m3)

barrChambUne montagneuse qui tombe, c’est toujours ennuyeux, mais des tonnes de roches qui plongent dans une retenue d’eau d’un barrage, c’est une autre histoire !
Le barrage du Chambon va se prendre la vague de sa vie derrière les oreilles, va-t-il tenir le choc ??
(Chute du gros de la paroi estimée pour le Dimanche 5 Juillet…)

cartochambon

Si pour les “Ruines de Séchilienne” nous attendons toujours, il semblerait que pour le Chambon, c’est une question de jour, une question d’orage et si le barrage pète sous la pression, étant sur le passage de la vague une plusieurs mètres de haut, je ne serais sans doute plus là pour vous raconter la suite. (Je serais tel le castor qui avec sa maison serait emporté par une brusque montée des eaux.)

valleeRomancheAh ! la Romanche, des crues de folies ingérables, des pans de montagnes qui tombent, la seule rivière où les poissons portent des casques, coulant furieusement dans une vallées appelée “vallée de la mort” lors de son passé industriel (A cause de la pollution)
Ce qui n’empêche pas EDF de construire la plus grosse centrale hydroélectrique sous souterraine de France ! (Ils s’en sont déjà pris plein sur la gueule !)

 

This entry was posted in Société/Culture. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.