C’est la faute à…

   C’est la faute aux vieux qui ont sacrifiés les jeunes,
c’est la fautes aux jeunes qui ne veulent pas travailler…”

4121183-6254533En réalité c’est extrêmement simple, nous n’avons qu’un seul problème conjoncturel : la fameuse dette. Mais en réalité, cette dette n’existe pas, elle a été inventée de toute pièce, enfin de tout billet en faisant tourner les planches de la finance. Économiquement cette dette est virtuelle.

Petit rappel :
Le peuple est souverain, l’état est sensé être la représentation du peuple, dans une république démocratique seules les décisions prises par les citoyens sont légitimes.
Nos politiques sont élus et on les paie grassement pour nous servir et faire en sorte que nous, le peuple, vivons convenablement en sécurité dans un état de droit.
banque-centrale-après1973Toutes les décisions doivent être prises avec l’accord du peuple, surtout en cas de décision ayant un effet négatif, elle doit obligatoirement passer par une décision populaire tel un vote référendaire. Sinon elle n’a aucune valeur citoyenne, c’est anti-démocratique donc anticonstitutionnel de fait.

finir-avec-loi-1973-L-THoXhlLe 3 janvier 1973 la loi Pompidou-Giscard dite loi Rothschild (Confirmée le 7 février 1992 avec l’article 104 du traité de Maastricht par Mitterrand / Bérégovoy), votées sans concertation populaire, donc sans accord citoyen qui impose à l’état d’emprunter avec intérêts à des établissements bancaires privés. Impose donc aux citoyens de payer des intérêts à des organismes privés parasites. Et ce en vertu d’une loi qu’ils n’ont en fait pas voté, ni accepté. C’est une loi confiscatoire. Une escroquerie d’état.

Aujourd’hui la France paye les intérêts des intérêts de l’emprunt.
sarkozy-champion-detteEn absence de la loi de 1973, la dette serait à 17 % du PIB car empruntée à O%. Sachant que jusqu’à ce jour nous avons payé dans les 4% d’intérêts, le remboursement aux contribuables Français par les banques de ces montants indûment perçus ferait que la la fameuse “dette” serait négative !
Nous serions même en droit de leur demander des intérêts sur les montants des intérêts perçus.
Le système financier a pris le pouvoir sur les peuples et les états,
il est temps d’inverser la tendance !

La loi de 1973 est illégale et de fait doit être abrogée pour les motifs suivants : Corruption, Népotisme, Atteinte aux biens communs, Conflits d’intérêts, Délits d’initiés, Atteinte à la communauté d’intérêt, Prises illégales d’intérêts, Abus de position dominante…
Demandons un solde de tout compte aux banques et aux multinationales associées qui ont profité du système. Bien sûr n’épargnons pas les politiques complices qui l’ont maintenue !

Et surtout…

FOUTONS HOLLANDE ET TOUTE SA BANDE DEHORS !!!!
Rappel sur les effets de la loi de 1973
1973
Début de la fin
Nous, les pigeonnés de la république démocratique
Qu’on leur mette dans l’os

This entry was posted in Les vérités de Jc. Bookmark the permalink.

2 Responses to C’est la faute à…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.