Audrey

audreypulvarQuand j’écoute Audrey Pulvar, je ne peux m’empêcher de penser qu’elle incarne avec grâce et beauté, l’intelligence et l’honnêteté.
A ce demander pourquoi elle c’est fourvoyée dans cette émission sur D8. Aux côté d’une brochette de pouffiaces endimanchées, un parterre de pétasses prêtes pour le concours des plus belles cuisses, à celle qui sucera le mieux le micro, une Pulvar improbable s’exhibant dans des positions disons équivoques avec le thon de service Bachelot. Merde !

Vous allez pouvoir m’accuser de délit de sale gueule, mais le visage de Bachelot (qui revendique elle, le droit à la carte de presse) suinte la malhonnêteté, la traîtrise telle une Taubira quoi que cette dernière ruisselle la méchanceté et la haine cumulées.
resseA croire qu’au même titre qu’elle n’a pas demandé le renouvellement de sa carte de presse, elle n’a pas demandé le renouvelement de son engagement sentimental avec Montebourg. Peut être pour échapper au milieu malsain de l’information dirigée par le pouvoir en place. Son éthique du journalisme étant profondément ancrée en elle.
Quoi qu’il en soit, ses qualités occultent ses défauts. Sauf pêtage de durite, elle devrait demeurer une grande femme, et j’espère encore une grande journaliste.

couple
P.S. Vu l’amour que portait Montebourg pour les 2Be3, je comprends qu’elle ait pu passer des moments difficiles ! 😉
Ex-beau couple tout de même.

 

This entry was posted in Société/Culture. Bookmark the permalink.

2 Responses to Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.