Socialisme national

FRANCE ! Il en est fini de notre liberté d’expression.
degTout un pan de sujets est devenu tabou et depuis peu sanctionné de façon outrancière par des abus de pouvoirs du gouvernement et de sa hiérarchie directe.
Incitation à la haine – Racisme – Antisémitisme – Homophobie – Négationisme…

Il est interdit de dire de critiquer publiquement tout ce qui touche à la fameuse diversité ou minorité visible issue de l’immigration sans oublier juifs et homosexuels, minorités de plus en plus visibles, sans courir le risque d’écoper de lourdes peines greffant votre capital voire de vous faire embastiller.
RAB4Sauf si vous faite vous-même partie de ces minorités, dans ce cas vous avez l’impunité, et comme vos congénères, vous pouvez agresser votre prochain, détruire les biens publics, insulter la France et les Français en en détruisant les symboles, pas de soucis vous êtes protégés par vos anges gardiens Taubira-Valls, eux-même issu d’ailleurs.
“Touche pas mon pote, mais nique la France !”

Il faut croire que le trio Hollande-Taubira-Valls se torchent tous les matins avec les textes suivants :

Articles 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 :
« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. »
Articles 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 :
« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. »

Article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 :
« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

pasrespArticle 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme de 1950 :
«  Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n’empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d’autorisations.
L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles ou pour garantir l’autorité et l’impartialité du pouvoir judiciaire. »

Jurisprudence (Cour européenne des droits de l’Homme, 7 décembre 1976, no 5493/72) :
« La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de société démocratique . »

Dans l’absolu, pourquoi n’aurions-nous pas le droit d’être raciste, antisémite, homophobe… ?

Si mon voisin est un connard, je ne peux pas lui dire sous prétexte qu’il est noir juif et pd ? Pire s’il est socialiste !??? Ugh!

This entry was posted in Politique/Eco/Finance. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.