SOS quoi ?

Pour mémoire :

– Pourquoi SOS racisme n’attaque-t-elle pas en justice l’auteur de ces propos ?
“L’exemple du traitement de la surdélinquance des étrangers et des jeunes issus de l’immigration est ici éclairant. Longtemps nié en France, ce phénomène n’en était et n’en demeure pas moins réel.[…] Nier une évidence, c’est s’interdire d’en offrir une analyse.”

Ces propos confirment ceux tenus par Eric Zemmour sur l’antenne de Canal + et pour lesquels il est poursuivi par SOS Racisme, la LICRA, le MPRAP. Alors pourquoi ces associations n’intentent-elles pas un autre procès contre l’auteur de cette déclaration ?

 

– Salaires fictifs: 18 mois de prison avec sursis pour Harlem Désir.

L’ex-président de SOS Racisme, Harlem Désir, et son ancienne vice-présidente, Hayette Boudjema, ont été condamnés jeudi à dix-huit mois de prison avec sursis et 30 000 F d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. Harlem Désir avait perçu 202 560 F de salaires fictifs, entre novembre 1986 et octobre 1987, de l’Association régionale pour la formation et l’éducation des migrants (Arfem), basée à Lille. Hayette Boudjema, lui succédant comme «formateur permanent», avait touché 730 000 F entre 1988 et 1992. Le président de l’Arfem, Jean-Claude Provo, ex-maire PS de Hem (Nord), et son directeur, Patrick Declercq, ont également été condamnés, respectivement à dix-huit et quinze mois avec sursis.
A bénéficie d’une amnistie de François Mitterrand concernant 80 000 francs d’amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992).

– Harlem Désir artisan de la plus nocive manipulation/escroquerie de l’antiracisme dévoyé et à sens unique !

– André Gérin : SOS RACISME dépasse les bornes de l’intolérance et du sectarisme…

– SOS Racisme: l’imposture antiraciste démasquée !

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/06/29/20002-20120629ARTFIG00476-ces-tres-cheres-associations.php

Et si l’état ne donnait plus un rond aux associations ?
Env. 34 milliards d’économies et la mis au pain sec de 250 000 associations.
Si les assocs devaient être produives et avoir suffisemment d’adhérants pour exister ?
Que penser de l’exemple de la dérive de SOS Racisme ? (Grâce au soutient sans faille du socialiste Delanoë.)

SOS Sangsue

http://www.observatoiredessubventions.com/tag/sos-racisme/
La mairie de Paris a versé 203 millions d’euros de subventions en 2011, principalement a des associations sympathisantes de gauche. Delanoë, qui ne connaît pas la crise, prévoit de distribuer 204 millions d’euros de subventions en 2012 ( 2,6 % du budget de la Ville).
En plus de bénéficier gratuitement du Champs-de-Mars, SOS Racisme va recevoir 230 000 euros de subventions pour le concert du 14 juillet.
SOS Racisme va également bénéficier de 190 000 euros de subvention de la mairie de Paris ( dont 30 000 euros pour un “village dédié à SOS Racisme”), plus une rallonge de 40 000 euros. SOS Racisme est réputé pour vivre grassement des subventions et de l’argent public, et touche déjà chaque année de très grosses subventions…

Les financements publics
* 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
* 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
* 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
* 40 000 euros de la Mairie de Paris
* 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
* 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.
Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.
Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme

http://www.observatoiredessubventions.com/2010/les-subventions-a-sos-racisme/
SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros

This entry was posted in Politique/Eco/Finance, Société/Culture and tagged , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to SOS quoi ?

  1. harlem desir says:

    Et si l’état ne donnait plus un rond aux associations ?

    Env. 34 milliards d’économies et la mis au pain sec de 250 000 associations.

    Si les assocs devaient être produives et avoir suffisemment d’adhérants pour exister ?

    hihahahahahahahaha hihihihihih hou ! hou ! j'ai failli étouffé ! tout simplement parce que les assocs sont le tremplin vers la culture, vers l'action sociale, vers l'engagement, vers un monde qui bouge ! vers un monde ou la vie n'est pas que votre putain de normes, et votre putain d'économie ! et elle ne sont pas toute pareil ! bisous les intolérants, conservateur, nationaliste, consanguin !!!!

    • JcLaurent says:

      Tu as tout à fais raison, heureusement qu'il y a les assos (à la cons car il y en a malheureusement des nécessaires ) pour faire bosser les cas sociaux. D'ailleurs, il ne devrait plus y avoir d'entreprises "productives" et "rentables", mais que des assos pour les paumés payés à rien foutre. A quoi ça sert d'être payé à produire quelque chose ? C'est une aberration capitaliste ! Défendre la veuve et l'orphelin, il n'y a que ça de vrais. Les assos socioculturelles sont aussi de beaux nids à pervers à la Conh Bendit par exemple. Ah merde, mais qui va payer les parasites ? L'état ! Mais qui c'est l'état ? Ce sont les mecs qui bossent et produisent des richesses ! Mais comment fait on alors pour n'avoir que des assos à la cons ? Oups je m'étouffe, mais ce n'est pas grave, c'est ma consanguinité. Tiens, spankthemonkey, je prends le thé avec Kader à 13h, il est maçon depuis 30ans et a bossé comme un taré pour deux balles, et tu lui expliqueras ta vision des assos à ce nationaliste d'outre mer, il te décrira vraie la vie. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.