Il y a ceux qui…

Il y a ceux qui se veulent se battre pour un monde meilleur…
Personnellement je ne me bat pas, je vie ma vie comme je peux. De tout temps ont existé des moralisateurs pour culpabiliser le quidam lambda.
J’ai hérité de l’environnement dans lequel je vie, je n’ai rien demandé à personne je ne fais que vivre avec les moyens dont je dispose et le reste j’en ai rien à foutre. Je ne suis en aucun cas responsable de la merde environnante, je n’ai pas les moyens de changer le cour des choses et le monde ne se soucie aucunement de mon existence et de mes états d’âme. Ma force résulte de mon intouchabilité, n’étant personne ne disposant d’aucun bien.
Il y a ceux qui me reproche ma passivité face à l’avenir décadent…
Moi je m’en tape et je les emmerde…

A ceux qui font partie du Nouvel Ordre Mondial sans le savoir et qui affirment vouloir combattre le prochain sans le connaître… Je leur dis : bon courage !
Je fais partie de l’Ancien Désordre Local, je le sais et je conserve le précédent que je connais et maîtrise avec mon individualité passive de “Justice, Conscience et Liberté”. Je suis en paix.

Les utopistes activistes révolutionnaires seront des perdants et finirons dans le rang ou dans la tombe. Certains des plus éclairés d’entre eux apporteront le progrès.
Les contemplateurs progressistes de l’évolution naturelle de la civilisation gagnent en sérénité et en savoir. Ces derniers seront garants de la transmission de la connaissance.

Les utopistes contemplateurs deviendront des maîtres penseurs, grands sages de leurs temps.

… Et il y a les autres…

This entry was posted in Les vérités de Jc. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.