Mégalo ? Parano ? Maniaco-dépressif ? Tout est normal ?

“Pour faire 262 km, Nicolas Sarkozy a besoin d’un Airbus présidentiel, de deux hélicos et de deux voitures blindées (?)”
(Le Canard enchaîné n°4748, 26 octobre 2011, page 5 ?)

Comment est-ce possible ? Personne ne se fout de sa gueule dans son entourage proche ? Il n’y a même pas un conseillé pour lever le petit doigt ? Pas un psy pour déceler une bipolarité ? Notre président est-il encore en état d’assumer ses responsabilités ? Une histoire de fou de pays sur développé, c’est le début de la fin.

Air Sarko One ? Pour le fun :

“Je suis raisonnable, j’ai économisé sur les accoudoirs !”

Cette histoire d’avion présidentiel, de délire mégaloparanomaniac, a un précédent historique en 2009.

 

Je vais vous conter une histoire qui c’est déroulé sous mes yeux, à Madagascar quand le peuple crevant de faim comme d’habitude, eut vent que son cher président de la République adoré, Marc Ravalomanana, autodidacte initialement vendeur livreur de yaourt à vélo, s’était payé un beau Jet privé “AirForceOne” à $60 000 000 avec plus de 50% des fonds de l’état.

Une partie du peuple a pété une durite et l’a foutu dehors après des affrontements brefs mais meurtriers : 28 morts. Essentiellement dans la capitale, ailleurs il ne se passe jamais grand chose.
 

Notons qu’une partie des victimes du soulèvement, étaient les pillards des biens de Ravalomanana : magasins Magro et autres propriétés de Tiko (l’empire laitier de Ravalomanana), qui n’ont pas synchronisé le vol, le saccage, les mises à feux et surtout (n’étant pas Gaulois) le fait que le toit pouvait leur tomber sur la tête : 20 morts.

Ils se sont piégés comme des glands dans les flammes qu’ils avaient eux-même allumés en étant encore dans les locaux en train de se servir, revendiquant la propriété des marchandises, puisque Ravalomanana les auraient acheté avec leur argent. Enfin avec l’argent de l’état, des aides étrangères donc, car les Malgaches ne payent pas d’impôts…

Mada est un pays de contraste où une sorte de folie anarchique règne à l’image
– du père Pédro qui a fait un travail formidable pour les enfants mais qui aurait des tendances pédophiles,

– de Marc Ravalomanana avec sa gouvernance d’acrobate a maintenu le pays dans un état “correct” tout en le dépeçant…

“MAP” Madagascar Action Plan” = vendre Madagascar au plus offrant.

Imaginez Ravalomanana cède à Daewoo l’entreprise sud-coréenne une superficie équivalente à la moitié de la Belgique pour produire des denrées alimentaires destinées à l’exportation. Alors que les autochtones crèvent la dalle surplace…

– de Andry Rajoelina, ex DJ imprimeur afficheur public nouveau pseudo président c’est fait offrir des chameaux par Kadhafi pendant que son peuple tente de vivre autrement qu’en bouffant des détritus !
Là aussi ils sont venus par avions spéciaux ! Mais les Malgaches ne mangent malheureusement pas de chameaux…

Sachant que Andry Rajoelina, celui qui dézingua par la force des évènements (il ne l’a même pas fait exprès) l’ancien Président Marc Ravalomanana a l’esprit de la vengeance tenace. Ils l’ont tous les deux en fait. C’est un combat de coq.
Pour la petite histoire, Andry Rajoelina DJ de métier engrossa la fille de Marc Ravalomanana, profita de ces quelque mois de grossesse pour piquer un max de pognon à son pseudo-futur beau-père pour monter une entreprise d’impression numérique “Injet”. Une fois l’affaire montée, il se débarrasse de la fille et Marc Ravalomanana lui coupe les vivres bien sur. Ce qu’ils ne se sont mutuellement jamais pardonné évidemment. Andry Rajoelina développe une Ste d’affichage public “Injet Donapub” avec le pognon de sa nouvelle femme. Seconde étape le Président de la République Marc Ravalomanana était aussi Maire de la capitale, et bien le petit salopiaud de Andry Rajoelina, le DJ afficheur public de 30 ans l’a viré aux élections !! C’est quand même lui qui avait le monopole de l’affichage public !! Entre temps, le jeune loup avait monté sa chaîne TV “Viva”, ça aide également. Marc Ravalomanana est devenu dingue, à se demander pourquoi il ne l’a pas fait buter. Il en a rêvé, personne ne l’a fait.
Ce qui a allumé la mèche du bordel Malgache 2009 ? Pour emmerder Rajoelina, Ravalomanana a ordonné l’arrêt des émissions de Viva TV après la diffusion de l’interview de l’ex président Didier Ratsiraka. Rajoelina a refusé sur ce Ravalomanana a fait péter Viva, alors Rajoelina a pété la gueule à Ravalomanana.
De plus  pour compléter la petite histoire, les amerlocs lui ont fait sauté son autorisation de ravitaillement en kérosène sur le sol Américain, étape nécessaire pour ses approvisionnements entre la Colombie et Madagascar. Donc un avion avec plus d’autonomie était nécessaire. Il n’a pas eu le temps de tester son nouveau plan de vol. AirForceOne n’a jamais décollé. Ravalomanana n’a pas pu renifler.

Parallèlement, résignation du peuple qui ne pense qu’a manger. Un peu de zébu dans les brèdes ça ne ferait pas de mal…
Mais parfois, il ne faut pas déconner, car si Père Pédro Opeka dit “Pipo” aime la jeunesse, si Ravalomanana dit “R8” aime la coke le pognon et le pouvoir et si Andry Rajoelina dit “TGV” à les dents trop longues, il y a toujours une fin à tout surtout quand il y a la faim partout.

Je viens de vous conter volontairement un peu en vrac des histoires de fous, logiquement, des histoires de fous ne peuvent pas être racontées de façon parfaitement structurées.

Et nous, notre président et nos politiques sont en très bonnes positions dans le “n’importe quoi” ambiant : Avion, gaspillages, mensonges, Kadhafi en camping, valises, petites pépées…

Et surtout, nous citoyens, nous avons la mémoire courte, et un tempérament laxiste.

This entry was posted in Politique/Eco/Finance, Société/Culture and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.