L’irrespect de nos héros modernes

L’irrespect de nos héros modernes dont l’origine sont les manipulations de nos politiques de merde et de l’ignorance des débiles des cités.

Une nouveauté de nos « pôvres » sauvageons, le pompier (et les médecins de quartier). J’ai beau réfléchir, me mettre à la place de ces mecs des cités, qui peut être assez débile pour attaquer des pompiers ? Les pompiers sont les symboles et garants de notre sécurité, de notre vie, de l’entraide gratuite et universelle entre les individus de toute origine, et il existe des tarés trépanés pour les caillasser !!? Mais qu’ont-ils dans leurs boites crâniennes ces bestioles ? Un bug ? Un mégo de mauvais shit coupé au pneu ? Une fiente de pigeon ? Que les pompiers se fassent attaquer par des voyous, par ces larves, sans réagir ? Eux qui nous aides bénévolement souvent au péril de leur vie, nous leurs devons la plus haute reconnaissance, justice et protection. Protection par l’armée si nécessaire, qu’aucun agresseur ne reste impuni. Toute atteinte physique ou morale à l’encontre d’un pompier dans l’exercice de ses fonctions doit être punie des plus fortes peines prévues par la loi. Une atteinte à l’intégrité d’un pompier est une atteinte à la vie de tous les citoyens, du nourrisson au grabataire. Les pompiers sont les hauts représentants de la fraternité d’un peuple civilisé. Ils doivent être et rester intouchable.

Ces événements honteux et consternants n’ont pourtant eu que très peu de résonance auprès de nos politiques et nos médias toujours aussi pitoyables par leurs misérables inactions.

Autre chose, comparez dans vos villes et préfectures respectives les quantités de pognon déversées aux titres de subventions à des associations à la con, y compris celles qui défendent les « pôvres » petits sauvageons des banlieues qui massacrent les pompiers (entre autre), et le montant que vos élus octroient aux pompiers pour qu’ils puissent nous secourir ! Une honte de plus, vérifiez et pleurez ou si vous pouviez crier !

A ces élus qui disposent allègrement de nos impôts, en référence à l’expression « je vous pisse à la raie », je m’en dispenserais car votre postérieur ne mérite même pas une goutte de mon urine.

[Extraît de Digressions anatomiques]

This entry was posted in Les vérités de Jc, Politique/Eco/Finance and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.